objectif

  

Allo! Allo!! :) Je tiens premièrement à te remercier d'être sur cette page et porter intérêt à mon projet! Vraiment et sincèrement! Derrière deuxième cycle, il y a moi, Marceline. Avec mon cœur passionné et investi à valoriser et prioriser l’achat de seconde main dans une démarche entièrement environnemental. Depuis plusieurs années, j'espère pouvoir faire une différence et ensemble on peut faire encore plus. 

Au fil des ans, je me suis graduellement engagée à prioriser ce mode de consommation et ma manière de penser a évolué. Oui, les magasins grandes surfaces et boutiques offrent souvent des produits neufs à des prix dérisoires, voire au même prix qu’on les trouve dans les comptoirs de seconde main. Mais leur impact environnemental est majeur, sournois et négatif. On ne le voit pas, on n’y pense pas, mais c’est malheureusement bien réel.

Mon objectif est de rendre l’objet seconde main plus accessible, plus attrayant et son achat plus simple. Je crois profondément aux bienfaits de cette voie de consommation pour notre planète. Cette manière de consommer est exempte d’extraction de matières premières, de production, de transport outre-mer, d’emballage et j’en passe. C'est le mode de consommation par excellence et il faut en faire une priorité, je veux vous aider à y parvenir.

Élever l’objet au niveau supérieur: métaphore avec les études de deuxième cycle au niveau universitaire. Les objets entrent en maîtrise (Études de deuxième cycle universitaire). Ma mission première : étendre la durée de vie des objets en vous démontrant que l’achat seconde main est supérieur à l’achat neuf dans toute ses facettes.

Des centaines d’organismes débordent d’articles usagés, souvent du matériel de qualité qui n’a accompli que  25 % ou moins de sa vie utile. Des objets délaissés, des articles orphelins, prêts à combler nos besoins actuels. Si je réussissais à regrouper tout ce matériel et à vous le rendre accessible, l’achat neuf pourrait faire partie du passé pour plusieurs!

Double bonne action
Vous savez, outre la facette environnementale positive liée à l’achat de seconde main, une autre me comble de bonheur dans ce projet, soit le fait qu’on enclenche un roulement de l’économie plus que positif! Je vous explique. Les friperies et organismes où je m’approvisionne en trouvailles sont souvent très impliqués dans notre communauté, entre autres en aide alimentaire, aide matériel, aide psychologique, ressources humaines, etc. En d’autres mots, j’achète chez des commerçants dont les recettes servent à venir en aide à notre communauté. Et ensuite, je vous offre un mode de consommation écoresponsable, facilement. Ensemble, nous faisons d’une pierre deux coups!  À mes yeux, c’est un rythme d’économie super positif.

Les prix
Je vais être honnête, fixer les prix est ma bête noire. Mon doux! Si vous saviez à quel point ce n’est pas évident! En seconde main, chaque item me prend le même temps à dénicher. Ensuite, selon sa marque (si je la connais), sa robustesse, son état, son prix de vente neuf (si je peux le trouver), j’essaie de fixer un prix qui me semble juste… Comme il est difficile de savoir d’où l’objet provient, parfois sans marque, j’y vais de mon bon jugement et d’autres objets comparables. Espérant que vous trouviez cette manière de fonctionner légitime!



Mes souhaits
J’espère que je suis parvenue à bien vous communiquer ma réflexion et mes intentions et à vous exposer mon cœur et mes motivations… J’espère aussi que mes trouvailles vous plairont et sauront combler les besoins de votre maisonnée. Car au final, mon objectif est de pouvoir vous offrir ce dont vous avez besoin dans le seconde main afin de vous éviter d’acheter neuf!

Au plaisir de recevoir vos commentaires, de vous servir et de faire une différence avec vous! :) Marceline